Rechercher par mot clé
 
Fermer

C'est avarmoiries_du_bearn.gifec plaisir que nous vous accueillons en Béarn, sur le site de la Mairie de Saint-Jammes !
Inscrivez-vous à la "Lettre d'Informations" pour être directement informé des nouveautés publiées sur le site et des nouvelles informations communales.
Consultez l'Agenda de la Commune pour connaître les évènements à venir.

Christian Castéran, Maire de Saint-Jammes

Texte à méditer :   Nombre d'habitants à Saint-Jammes : 649 Superficie 4,05 km2   
Texte à méditer :   Son nom béarnais est Sent-Jacme.   
Texte à méditer :   Saint-Jammes origine Saint-Jacques, sur la route de St Jacques de Compostelle.   
Texte à méditer :   Mr Christian Castéran est le maire de la commune.   
Texte à méditer :   Coordonnées 43° 21′ 29″ Nord 0° 14′ 55″ Ouest Altitude Min. 237 m – Max. 306 m   
Texte à méditer :   Arrondissement  : Pau  Canton : Morlaàs   
Texte à méditer :   Intercommunalité  : Communauté de communes du Pays de Morlaàs   
Vous êtes ici :   Accueil » Histoire de Saint-Jammes
 
 
 
 
► A ne pas manquer !
(depuis 30 jours)
 ↑  
Fermeture de la mairie - congés d'été 2017

INFORMATION

La mairie sera fermée

du vendredi 28 juillet 2017 au mardi 15 août 2017 inclus.

Consignes de tri sélectif

►COMUNIQUÉ du SIECTOM

Consignes de tri

Cliquez sur l'image pour voir (.pdf)

tri_siectom.gif

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à contacter
le service communication du SIECTOM :
Tél : 05.59.04.89.26
E-mail : siectom.coteaux[at]orange.fr
Site Internet : siectom.jimdo.com

Services Administratifs
La Vie au Village
Agenda
Fermeture de la mairie - congés d'été 2017

INFORMATION

La mairie sera fermée

du vendredi 28 juillet 2017 au mardi 15 août 2017 inclus.

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.mairiedesaintjammes.fr/data/fr-articles.xml

SAINT-JAMMES, UN LIEU-DIT SUR LE CHEMIN DE COMPOSTELLEcoquille.jpg

Dès le début du Moyen-Age, SAINT-JAMMES n'était qu'un lieu-dit, formé par la jonction de 4 routes à la "Patte d'oie", sans aucune habitation à la ronde. Ces routes étaient empruntées par les pèlerins qui se dirigeaient vers Compostelle et qui obligatoirement, à partir de ce carrefour, prenaient la voie qui mène à Morlàas et, par delà, vers Lescar et le Somport pour atteindre la frontière : la voie d'Arles, nommée également aujourd'hui "GR 653".

voie_arles.jpg
Ci-dessus la carte montrant une partie du tracé de la Voie d'Arles

st-jaques.jpg
Ci-dessus Saint Jacques, la légende dit qu'il est mort à Compostelle. Il est représenté vêtu de l'habit de pèlerin



Ce sont donc les pélerins de Saint-Jacques qui donnèrent à ce lieu de rencontre le nom de "SENT-YACQUES",
puis au long du temps et des inscriptions sur les registres, ce nom se transforma en "SAINT-JACME" (1376) puis en "SAINT-JAYMES (1673).


Et le nom actuel de Saint-Jammes, d'où vient-il ?
Ce n'est que bien plus récemment, avec la venue des Anglais , que ce lieu devint le SAINT-JAMMES actuel (traduction anglaise de Saint-Jacques).

Un jour, une auberge s'y implanta juste sur le croisement puis, peu à peu, d'autres constructions vinrent peupler ce territoire, si bien qu'au XIIe sièce, il s'était formé un petit bourg.

Origine du quartier de La Hagède
Le territoire communal répertorié dans le censier de 1569 était composé de 405 hectares d'alluvions du quaternaire, échancré à l'Est par les cours du "Biarre" et de la "Souye", traversé par le ruisseau "La Hayede" (terroir consacré à la culture des céréales et à l'élevage). La Seigneurie de la paroisse ne s'étendait que sur une partie de la commune et appartenait à cette époque aux Barons de Gerderest, vassaux des Vicomtes de Morlaàs, puis elle fut vendue en 1612 aux Lagarde et passa par héritage en 1731 aux Nabos, qui la gardèrent jusqu'en 1767.

"La Hayede" occupant l'autre partie du territoire était une co-seigneurie, une partie appartenait depuis 1538 aux Laussade, elle fut vendue en 1615 aux Belsunce et unie de ce fait à la Seigneurie de "Figueres" (Higuères) dont les Belsunce étaient les maîtres.



Pourquoi "n'y a-t-il pas d'église à Saint Jammes" ?

L'autre partie constituait la propriété des Vicomtes de Béarn qui rachetèrent et réunirent "Saint-Jacques et la Hayède" en une seule commune en 1776, dont les habitants prirent l'habitude d'assister aux offices à l'église Saint-André au Bourg Neuf, construite à la même époque que Sainte-Foy-de-Morlaàs
eglise_saint_andre.jpg
L'Eglise Saint-André située sur la commune de Morlàas.




SUITE>>>




Dernière modification : 28/07/2010 @ 09:45
Catégorie : La Vie au Village - Notre village
Page lue 4973 fois

ARIMOC à St Jammes

ARIMOC Béarn à Saint Jammes

Créée en 1974 à l’initiative de parents, L’ARIMOC du BÉARN (Association Régionale
des Infirmes Moteurs d’Origine Cérébrale) est une association militante. Elle compte   
environ 300 adhérents, accueille 194 résidents et emploie 220 salariés.  

Il s’agit d’une association loi 1901, déclarée d’intérêt général.

SESSAD

Le  Service d'Education Spéciale et de Soins à Domicile a pour mission  d'accompagner

des enfants et adolescents atteints de troubles spécifiques des apprentissages :

dysphasie, dyslexie, dyspraxie.

Pour en savoir plus : http://www.arimoc.fr/

Fermeture de la mairie - congés d'été 2017

INFORMATION

La mairie sera fermée

du vendredi 28 juillet 2017 au mardi 15 août 2017 inclus.

Inscription
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  1164114 visiteurs
  11 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 5 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
27 Abonnés
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...